Rechercher
  • VCSG 75

Les mousquetaires du VCSG 75 #ABLOC aux Championnats de France 2019


Voici le superbe récit #ABLOC des Championnats de France UFOLEP à Beaumont de Lomagne (82) par Julien "Master" GUYARD !


" Un WE du 14 juillet 2019 bien rempli!Partis en mode commando, les 3 mousquetaires du VCSG75 Arezki, Julien et Romain ont savouré une expérience unique lors des Championnats de France Ufolep 2019 à Beaumont-de-Lomagne en Tarn-et-Garonne.Départ de Paris XVIIIE à 2h30 le samedi après la fermeture du bar-restaurant Les 3 Frères, arrivée à Beaumont-de-Lomagne vers 11h après 4 relais de conducteurs à bord de la VCSG75MOBILE munie de ses porte-vélos étrennés pour l'occasion.Accueillis agréablement par la responsable Ufolep du Tarn-et-Garonne dans la Salle des Fêtes, nous récupérons nos dossards et paquetages sous les splendides et rafraîchissantes Halles donnant sur la ligne d'arrivée du parcours. Nous sommes rejoints par la mère de Romain venue de Brioude et une amie de Toulouse, un fan club précieux en course.Après une régénératrice collation pasta salad préparée par Romain, celui-ci se repose en attendant une reconnaissance du parcours de 13,5kms à 15h puis sa course des 30-39 ans à 16h30 (30mn avant appel des coureurs pour attache du transpondeur à la cheville et placement sur la ligne de départ).La chaleur est bien présente pour notre reconnaissance, elle atteindra 37,5° lors de sa course! Le circuit est constitué d'une route plane droite sur l'avenue principale, virage à droite à 90° (avec îlot de séparation) pour une large montée de 500m, virage à gauche à 90° 300m puis legérement en dévers à gauche route-toboggan étroite de 3kms avec vent de face tout du long, ensuite le morceau de choix avec l'étroite côte d'Esparsac de 1,3km à 7,3% en fait une mini-Planche des Belles Filles constituée de 3 paliers de montée avec 2 replats intermédiaires le dernier palier spectaculaire à plus de 15% débouchant sur l'Eglise, virage à droite à 90° vers le plateau étroit en tobaggan sur près de 4kms avec un dernier virage à droite à 180°, enchaînement dans la belle descente vers Beaumont-de-Lomagne avec en toute fin une remontée sur 500m virage gauche à 90° descente puis remontée 300m virage gauche à 90°, descente finale de 500m virage à droite 90° pour rejoindre la ligne d'arrivée sur l'avenue principale.


Romain : "Le départ des 30/39 ans était donné à 16h30 sous un soleil de plomb. Je fais une bonne première ascension et vire avec le premier groupe, mais mon dérailleur fait des siennes, je perds du temps en passant la plaque. Je recule dans un groupe qui chasse et rentre au pied de la deuxième bosse, en haut de laquelle je décroche. On chasse avec un petit groupe, où on lutte surtout contre la chaleur et la déshydratation. Je finis le quatrième tour avec des crampes qui me font décrocher. Je finis avec le paquet d'après. Ça roulait très vite, trop vite, que ce soit dans la bosse comme dans la descente. Mais ça a été une bonne expérience et surtout un week-end très sympa avec les frérots Arezki et Julien et notre directrice sportive!".


Après un 1er tour de feu, notre auvergnat évoluant en 3ème caté aura été jusqu'au bout de l'effort sur les 6 tours et 81kms, classé 57è à 24mn53s parmi les 68 arrivants seulement sur 88 au départ. Les courses précédentes de la journée avaient elles toutes été amputées d'1 tour étant donné la difficulté du parcours et la très forte chaleur.La course de Romain achevée, les litres d'eau bus, nous partons vers Agen pour une splendide soirée de feu d'artifice (miam aussi les saucisses de canard et les spaghettis bolognaise maison, arrosés de Buzet, glace aux pruneaux pour finir) et une nuitée revigorante chez Bertrand un ami des 3 Frères. Lever matinal pour rejoindre de nouveau Beaumont-de-Lomagne cette fois-ci pour la course des 40-49 ans avec Arezki et Julien. Romain nous dépose sur le plateau pour se positionner ensuite en haut d'Esparsac en vue de nos ravitaillements.Le départ des 119 coureurs est effectif à 11h, Arezki dossard 69 remonte les places dans la ligne droite, Julien dossard 47 fait l'inverse. Arrivés dans la route-toboggan, le peloton roule tempo, idem dans la mini-Planche avec écrémage par l'arrière. Julien prend une cassure au dernier palier plus dérailleur qui couine, et chasse en solo pour revenir au bout du plateau sur le peloton. A l'amorce du 2ème passage sur la route-toboggan, Arezki et Julien sont dans les dernières positions, cette fois Julien prend une 2ème cassure fatale et se résoud à rouler avec un petit groupe. Arezki parvient à tenir le rythme mais subira le tour suivant une cassure à son tour, et dans un groupe d'une dizaine d'unités ira jusqu'au bout décrocher une 48ème place à 9mn32s du vainqueur girondin. Julien rejoint par un groupe d'une dizaine d'unités rouleurs mais moins grimpeurs s'en extirpe au 4ème tour pour ensuite rattraper un autre groupe de lâchés et terminer 61ème à 12mn40s. Un grand merci à Romain pas avare d'encouragements et bidons à chaque tour!Retrouvailles après l'arrivée avec Régis Maréchaux rencontré au Tour de Gaudeloupe dont il avait fini 2nd, cette fois-ci il score une 6ème place. Déjeuner sous les Halles pour assister à la dernière course du WE des 20-29 ans dans laquelle Paul Vannoti autre représentant de Paris attaque tambour battant avant d'exploser. Crêpes et bières pour finir en compagnie de Cédric Laurent (des fameux Cycles, classé 55è des 40-49 ans) et Stéphanie Gros (vice-championne des 40-49 ans).Nous repartons avec Arezki vers Paname rallié à minuit trente, tandis que Romain et sa mère roulent vers Brioude où le Tour de France vient d'arriver. De quoi nous remémorer les détails de nos courses et nous projeter déjà vers les Championnats de France à Jouarre l'an prochain où le VCSG75 pourra être encore davantage en nombre en course et en soutien sur place (celui-ci nous aura été prodigué durant tout le WE via notre groupe whatsapp!).


En bonus des photos du WE: https://photos.app.goo.gl/SxibXJmy4ugbW43j9


#ABLOC




44 vues

© Vélo Club Saint-Germain-des-Prés 2020 Tous Droits Réservés